Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Pinklotusinindia

Pinklotusinindia

L'INDE,ma grande passion,tout ce qui la concerne,de près comme de loin,particulièrement le Bharatanatyam,danse sacrée du Tamil Nadu. Mon but: promouvoir la culture indienne et Ma devise:"Tout ce qui n'est pas donné, est perdu".Hasari PAL (Proverbe Indien).

LE CURCUMA ou SAFAN des INDES

Aujourd'hui j'avais envie de vous parler de cuisine!!

et là plus particulièrement

sur une épice

à la belle couleur jaune orangé

qui colore et parfume vos plats indiens!

Non ce n'est pas le curry ,

mais le curcuma ,appelé aussi le safran des Indes.

Puis une petite recette colorée

très simple à réaliser pour finir !

Bon appétit!

On le vante et on le place au rang des aliments pharmacie, car le curcuma est vraiment efficace, mais ce qui nous intéresse, c’est son goût particulier qui nous rappelle l’Inde, ses couleurs, ses parfums et ses goûts incomparables. Il ne faut pas hésiter à l’utiliser.

Origine

Une très ancienne épice, le curcuma colore les plats de l’Inde et du Moyen-Orient depuis plus de 4000 ans, où il est considéré comme une des épices sacrées et médicinales. Il entre dans la composition de tous les plats de cari. C’est une plante dont le rhizome est séché avant d’être moulu. Ses propriétés médicales sont étudiées dans le monde entier. Au 18e siècle, l’Europe le découvre en colorant et en médicament, avant de l’ajouter à sa cuisine, surtout à la moutarde.

Caractéristiques

Il a un pouvoir colorant frappant et un effet surchauffant pour le corps. Son goût musqué et poivré sans être piquant est un peu amer avec une saveur chaude et douce. C’est un puissant antioxydant qui semble protéger de plusieurs cancers, des nausées, de certaines inflammations articulaires, des ulcères d’estomac et de la maladie d’Alzheimer, en plus d’être antiseptique. En cuisine, ce sont son goût et sa couleur qui sont importants. Il doit être consommé avec du poivre noir pour que l’effet antioxydant soit ressenti.

Achat

Il s’achète moulu dans les épiceries et les boutiques spécialisées en épices. Il vaut mieux toujours l’acheter en petite quantité.

Conservation

Comme toutes les épices, il se conserve dans des pots hermétiques à l’abri de la lumière.

Préparation

Il s’ajoute en même temps que les aliments à faire revenir dans la casserole avec l’huile ou le beurre. Il se mélange à d’autres épices pour préparer des mélanges tels que le colombo, le garam masala, le cari, le massalé et le ras-el-hanout.

Dégustation

On pense au cari, mais tous les plats en sauce bénéficient de sa saveur. Le curcuma se marie bien avec les légumes comme le chou-fleur, les pommes de terre, les tomates et les carottes. Il se mélange aussi au riz, aux lentilles, aux haricots, à la volaille, au porc, aux œufs et aux fruits de mer, et très souvent au gingembre pour un effet lumineux dans l’assiette. Il s’ajoute à la mayonnaise avec du basilic pour une trempette, dans la pâte à crêpe pour la colorer et dans nombreuses sauces. Ne pas l’oublier dans les marinades. Le curcuma aime le gingembre, le poivre noir, le poisson, le riz, la viande blanche, les légumes, le beurre, l’huile et les œufs.

LEGUMES SAUTES AU CURCUMA

 

Légumes sautés au curcuma

Portions : 4

Préparation : 10 minutes

Repos : 5 minutes

Cuisson : 10 minutes

Ingrédients

2 c. à s. d’huile végétale

1 gros oignon rouge, émincé

3 carottes, pelées et râpées

1 chou-fleur, en petits bouquets

1 c. à thé de curcuma

½ c. à thé de poivre noir moulu

1 pincée de gingembre moulu

125 ml (½ tasse) de jus d’orange

1 c. à s. de coriandre hachée finement

Sel

Méthode

1. Dans un grand poêlon, faire chauffer l’huile. Ajouter l’oignon et faire revenir à feu moyen 4 minutes. Ajouter les carottes et le chou-fleur. Faire revenir 5 minutes. Saupoudrer de curcuma, de poivre et de gingembre. Mélanger. Saler.

2. Retirer le poêlon du feu. Couvrir et laisser reposer 5 minutes.

3. Arroser de jus d’orange et parsemer de coriandre avant de servir.

(Source:journaldemontreal.com)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article