LES HINDOUS CELEBRENT DOURGA,la déesse combattante

Publié le 8 Octobre 2013

Il y a très souvent en INDE une fête à célébrer ou un dieu ou déesse à honorer!!

 

Dourga, la déesse symbolisant la victoire du bien sur le mal,

sera fêtée en Octobre en Inde  

 

et, c'est plus particulièrement vers la region de Calcutta, qu'auront lieux les festivités.

 

 

 

A Dacca, la capitale du Bangladesh, un sculpteur travaille sur une statue en argile de Dourga, la déesse de la guerre, avant la  dourga Pouja qui se déroulera cette année du 9 au 14 octobre.

 

Dourga, l'une des principales divinités du panthéon indien, qui symbolise le pouvoir et le triomphe du bien sur le mal dans la mythologie hindoue, est souvent représentée chevauchant un tigre.


 

La déesse Durga est une des formes de Parvati, de Kali, Ambika…

Le lion sur lequel elle est assise représente son pouvoir illimité, qu’elle met au service de la vertu pour détruire le mal.

Ses multiples armes indiquent que pour vaincre les pulsions du mal, l’homme doit développer différentes qualités, selon les situations et les circonstances : le détachement contre l’égoïsme, la connaissance de soi contre la colère, la générosité contre l’avidité ou la rancune, le discernement contre le préjudice (vol, meurtre…).
L’amour est l’arme universelle.


Dans le Ramcharitmaanas, Ram, avant de livrer bataille contre Ravan, implora la déesse de lui accorder sa bénédiction.

 Touchée par sa dévotion, la déesse lui apparut et lui assura la victoire.

Chaque année, Maa Durga est célébrée pendant les neufs jours et neuf nuits que dure la bataille, c’est la fête de Navaratri.

Le jour de la crémation de Ravan, dixième jour de lune montante du mois d’ashvin, toute l’Inde fête la victoire du bien sur le mal : c’est « Vijay dashami », fête du « dixième de la victoire ».

Une grande puja aux armes a lieu au palais de Ramnagar. À Bénarès des centaines de Murti sont abandonnées dans le Gange, accompagnées de danses, de processions, d’orchestres.

Au Bengale (Calcutta), c’est la fête la plus importante de l’année. 


 

C'est au Bengale - aujourd'hui partagé entre l'Inde et le Bangladesh -, et notamment à Calcutta, que Dourga est fêtée avec le plus de faste.

 

Les Bengalis la célèbrent avec des cadeaux et de nouveaux vêtements, qui sont portés le soir, lorsque les familles sortent admirer les temples temporaires (pandals) construits pour vénérer la déesse, souvent en bambou et ornés de tissus.

 

A Calcutta, plus de deux mille de ces temples sont édifiés pour l'occasion.

 

(Source: fait-religieux.com,Elishams.org)

 

 

Rédigé par pinklotusinindia

Publié dans #FETES ,SPECTACLES,EXPOSITIONS,EVENEMENTS...

Repost 0
Commenter cet article