Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Pinklotusinindia

Pinklotusinindia

L'INDE,ma grande passion,tout ce qui la concerne,de près comme de loin,particulièrement le Bharatanatyam,danse sacrée du Tamil Nadu. Mon but: promouvoir la culture indienne et Ma devise:"Tout ce qui n'est pas donné, est perdu".Hasari PAL (Proverbe Indien).

LES HINDOUS DE PARIS: LE PASSAGE BRADY

 

 

A Paris, vit une communauté indienne dans le quartier de la gare du Nord

(voir article:

 

http://pinklotusinindia.over-blog.com/article-paris-gare-du-nord-ballade-dans-le-quartier-

 

indien-101455259.html)

et également dans le passage Brady,voici une vidéo tournée dans

 

ce passage ,avec la vie des hindous de Paris et le récit de la fête de Ganesh ,comme celle

 

qui a eu lieu hier...

 

 

La communauté hindoue en France compte environ 100 000 membres, dont 50 000 vivent en Ile de France.

 

Depuis une dizaine d'années, dans le 10ème arrondissement, le passage BRADY reflète cette immigration.

 

Interview de Claire PONNOUSSAMY (Pondichéry) sur cette concentration. Son père, Antoine PONNOUSSAMY, cuisinier de l'ambassadeur est arrivé à Paris avec celui-ci en 1973. Il a loué un magasin pour en faire une épicerie, puis il a acheté les murs, acquis un deuxième local, acheté un magasin d'artisanat...

 

Il est aujourd'hui propriétaire de la majeure partie des boutiques du passage BRADY. Il a fait venir des membres de sa famille pour l'aider et a loué des locaux à des amis.

 

Mais il est le seul parmi les Pondichériens à tenir une épicerie.Interview de Mahmood TALAT (Pakistan), arrivé en 1985 : "il y a une bonne centaine de restaurants à Paris et en Région parisienne".

 

Les Indiens travaillent également dans les ateliers de confection du Sentier où ils constituent une main d'oeuvre bon marché, car beaucoup sont clandestins.

 

Tous les matins, le passage du Caire se transforme en bourse du travail où chacun se tient prêt à effectuer de la manutention.

 

Mais il n'y a pas de véritable misère chez les Indiens car il existe une forte solidarité qui passe aussi par la pratique religieuse.

 

Interview de Pierre SAGADEVAN (Madras) sur les dieux indiens. Un temple dédié à Ganesh a été fondé en 1985, dans une ancienne boucherie du 18ème arrondissement et trois cérémonies s'y déroulent quotidiennement.

 

A la fin du mois d'août a lieu la fête de Ganesh, particulièrement vénéré par les Tamouls.

 

La procession a réuni cette année plus de 2000 personnes dans les rues du 10ème et du 18ème.

 

 

 

                         

 

 

 

 

 

 

 

(Source:ina.fr)

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article